La Liberté de l'esprit La liberté de l'esprit
Association créée en 1989
Contribuer au débat citoyen sur les questions de société
Conférences et débats en Cornouaille
  Qui sommes-nous ?  |  Prochaines conférences  |  Saisons précédentes  |  Les conférenciers·cières  |  Contact

Accueil > Sciences exactes et naturelles > Léo Coutellec

Léo Coutellec

amphithéâtre de l’hôtel Mercure, avenue de la gare à Quimper

Peut-on faire confiance à la science ?

lundi 4 décembre 2017 19h00

Entrée : 8 € - 6€ adhérents - 3 € étudiants et chômeurs

Sans renier les bienfaits et les progrès de la science, celle-ci est de plus en plus questionnée sur ses orientations (est-elle neutre ?), son financement (public et/ou privé ?), son indépendance, ses applications dans tous les domaines : santé, nouvelles technologies, alimentation, environnement...


Léo Coutellec, philosophe des sciences, a travaillé sur les sciences du vivant au contact des laboratoires de recherche agronomique (INRA). Il invite à repenser la science, sa dimension éthique et son rôle dans la société. Il est actuellement chargé de recherche au sein de l’Espace éthique Ile de France à l’Université Paris Sud.

Ses derniers ouvrages :

  • De la démocratie dans les sciences Editions Matériologiques, 2013
  • La science au pluriel : essai d’épistémologie pour les sciences impliquées Editions Quae, 2015

Au-delà des progrès et des acquis de la recherche, comment expliquer certaines défiances vis-à-vis de la science, des chercheurs et des experts scientifiques ? Les sciences fondamentales, les sciences « dites dures » sont-elles aussi « indépendantes » ou « neutres » qu’elles le disent, notamment des enjeux économiques et politiques ?

Avec Léo Coutellec, philosophe et historien des sciences, nous essayerons de répondre aux questions :

  • Comment expliquer l’évolution des attitudes de l’opinion vis-à-vis de la science, selon les disciplines et les pays ?
  • Quelles sont les orientations et les priorités de la recherche (publique et/ou privée) en France (voire en Europe) ?
  • Quels sont les enjeux de la science à la fois dans ses orientations et ses applications dans tous les domaines de la vie courante (technologie, santé, environnement...) en prenant en compte les risques, mis en évidence par certains chercheurs eux-mêmes (ex : lanceurs d’alerte) ?
  • Comment imaginer une science plus ouverte, plus éthique, prenant en compte le bien commun et évitant les conflits d’intérêt ?

Léo Coutellec.
La science au pluriel. Essai d’épistémologie pour des sciences impliquées (conférence filmée)

2/12/2014 Paris, à l’occasion de la célébration du XXe anniversaire du groupe Sciences en questions

Le groupe de travail Sciences en Questions a été constitué à l’Inra en 1994 à l’initiative des services chargés de la formation et de la communication. Son objectif est de favoriser une réflexion critique sur la recherche par des contributions propres à éclairer, sous une forme accessible et attrayante, les questions philosophiques, sociologiques et épistémologiques relatives à l’activité scientifique.




Voir en ligne : Le blog de Léo Coutellec


Portfolio





Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La liberté de l'esprit, c/o Maison des associations, 53, impasse de l'Odet, 29000 QUIMPER
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0