La Liberté de l'esprit La liberté de l'esprit
Association créée en 1989
Contribuer au débat citoyen sur les questions de société
Conférences et débats en Cornouaille
  Qui sommes-nous ?  |  Prochaines conférences  |  Saisons précédentes  |  Les conférenciers·cières  |  Contact

Accueil > Religions > France QUÉRÉ

France QUÉRÉ

Théologienne protestante

Éthique et liberté de conscience

jeudi 14 février 1991 20h30


" L'éthique, c'est le raisonnable "

L'Association " La Liberté de l'Esprit " poursuit son cycle de conférences sur les enjeux de la Bio-Éthique. C'est dans ce cadre que France Quéré, Théologienne protestante, intervenait jeudi 14 février aux halles St François à Quimper.

Devant un auditoire de soixante dix personnes, la conférencière abordera dans la première partie de son exposé les pouvoirs actuels de la médecine et de la biologie, en ce qui concerne la reproduction, l'hérédité et le système nerveux.

" Après la contraception, la grande préoccupation médicale de ces dix dernières années aura concerné la stérilité. Dans ce domaine, théoriquement, tous les cas peuvent être résolus, et pourtant une demande sur dix réussit ".

Elle évoquera ensuite l'hérédité en indiquant que " si le diagnostic prénatal permet la connaissance, celui-ci ne peut que poser le problème découvert, et en fin de compte les parents restent seuls face à la décision à prendre. Pourtant la médecine entrevoit pour bientôt la possibilité d'intervenir ou de guérir le gêne défectueux d'un embryon ".

Depuis vingt ans, d'immenses progrès ont été réalisés dans la connaissance du cerveau. " L'idéographie (imagerie) permet aujourd'hui de voir son fonctionnement ". Les progrès d'ordre chimique, dans ce domaine, ont permis d'utiliser en pharmacologie près de 50 molécules. On peut ainsi soulager, mais pas toujours guérir ...

Puis France Quéré notera " qu'il n'y a pas de progrès qui ne donne promesse d'inconvénient ". Pour elle " il y a ambiguité de l'art médical qui ne peut faire le bien sans faire le mal. Avec les progrès réalisés, nous nous trouvons devant un chant insolite de questions ".

Qui aurait pu imaginer, il y a 50 ans, qu'une femme puisse accoucher sans être la mère de l'enfant ? Pour France Quéré " plus la science progresse, plus le champ de la responsabilité humaine s'étend ".

Elle évoquera les nombreux dossiers que doit aborder la commission d'éthique : secret médical, problèmes d'évaluation dans le diagnostic prénatal, les donations d'organes, la congélation d'embryons. La procréation d'embryons congelés peut introduire le chaos dans la généalogie.

France Quéré notera que dans tout cela, "l'éthique c'est le raisonnable, fruit d'un long travail de discernement et la prudence une vertu morale par excellence ".


L'ambiguïté de l'art médical

Quatre-vingt personnes jeudi soir, aux halles Saint-François pour écouter la conférence de France Quéré.

Invitée par " La Liberté de l'esprit ", la théologienne protestante, membre du comité national d'éthique, a évoqué quelques-uns des problèmes posés par les récents progrès de la biologie et de la médecine.

" L'art médical est ambigu ; chaque progrès s'accompagne de la promesse d'un inconvénient ", a déclaré d'emblée la conférencière. Pour illustrer son propos, elle a évoqué quelques uns des pouvoirs actuels de la médecine dans le domaine de la reproduction, de l'hérédité, (diagnostic prénatal, ...), du système nerveux.

" Ces progrès fabuleux ouvrent un champ insolite de questions ", a poursuivi France Quéré. Des questions nouvelles qui sollicitent la réflexion éthique pour prévenir les dérives possibles.

Jean-Yves BOUDÉHEN,


Biographie (1936-1995)

Mariée, mère de 3 enfants, elle était originaire des Cévennes. Écrivain et théologienne protestante, elle s’est intéressée non seulement aux textes patristiques, mais plus largement à la Bible et aux questions éthiques actuelles (sur la femme, le couple, la famille, le respect de l’altérité). Membre du Comité français d’éthique à partir de 1983 et du Haut Conseil de la Population et de la Famille à partir de 1993, elle était engagée dans de nombreuses institutions. Conférencière infatigable, elle était aussi éditorialiste, notamment à La Croix, Panorama et Réforme.

Depuis 1962 et pendant plus de 20 ans, elle a collaboré comme auteur, introductrice, traductrice et annotatrice à de nombreux volumes sur les Pères de l’Église. Traductrice de plus de 100 textes, grecs et latins, elle a été la principale ouvrière des volumes 6 à 13 de la collection « Ichtus ».

Les Editions Migne, en partie héritières de son travail, lui doivent beaucoup et lui gardent une chaleureuse reconnaissance, tout comme à l’ensemble des collaborateurs des différentes collections.

Ses traductions, savoureuses, savaient rendre fidèlement l’esprit, sinon la lettre des textes patristiques ; par sa voix, le lecteur peut entendre la parole des Pères, se demandant parfois si c’est l’une ou l’autre qu’il aime le plus.




Messages

  • Je viens de lire "Evangiles apocryphes " de France Queré et je ressors émerveillé par le style de l’auteure, léger, tout en nuances, parfois iconoclaste et presque impertinent, mais toujours très documenté. Merci France pour cette présentation magistrale et subtile de ces évangiles tant décriés et combattus par le Canon Romain. Comme expliqué par France, il n’y a pourtant pas de quoi fouetter un chat !



Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La liberté de l'esprit, c/o Maison des associations, 53, impasse de l'Odet, 29000 QUIMPER
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0