La Liberté de l'esprit La liberté de l'esprit
Association créée en 1989
Contribuer au débat citoyen sur les questions de société
Conférences et débats en Cornouaille
  Qui sommes-nous ?  |  Prochaines conférences  |  Saisons précédentes  |  Les conférenciers·cières  |  Contact

Accueil > International > Jacques VALLIN

Jacques VALLIN

démographe

La question démographique

jeudi 16 janvier 1992 20h30


Dix milliards d'hommes en 2050

" Sur le plan démographique, nous vivons le siècle le plus extraordinaire de l'histoire de l'humanité. Avec, par deux fois, le doublement de la population humaine. En 1950, il y avait 2,5 milliards d'êtres humains. En 1987 : 5 milliards. Et en 2050, il en aura 10 milliards. " Dixit Jacques Vallin, directeur de recherches à l'INES, lors de sa conférence, jeudi soir, au Chapeau-Rouge. Invité par " La Liberté de l'esprit ", le conférencier a expliqué aux soixante-dix auditeurs les causes et les conséquences de cette " explosion démographique ".

Les racines de cette explosion démographique sont à rechercher dans le grand changement survenu au XVIIIè siècle. " Grâce au progrès socio-économique, on a changé de régime démographique en Europe. Les progrès de la lutte contre la mortalité ont équilibré son taux, relativement vas, avec celui de la fécondité. "  

L'explosion du Tiers monde

Après la phase dévastatrice de la colonisation, la domination européenne, à l'échelle planétaire, a provoqué " des rythmes d'accroissement sans précédent dans le reste du monde. Jusqu'aux années 1960, aucune baisse de la fécondité n'était manifeste, alors qu'on notait une chute rapide de la mortalité. "

Selon les projections les plus vraisemblables, cet accroissement se révèle par les chiffres suivants.

A la lumière de ce passé récent, Jacques Vallin a affirmé deux certitudes démographiques : " D'abord, le prochain doublement de la population pour le milieu du siècle prochain. Ensuite, le fait que cette explosion concerne essentiellement les pays pauvres. Actuellement, le nord représente le quart de la population mondiale. En 2050, il ne représentera qu'un neuvième. A titre d'exemple : l'Amérique latine passera de 400 millions (aujourd'hui) à 1,2 milliard. L'Afrique, de 600 millions à 2,6 milliards. "  

Pas de catastrophisme ... mais

Cette " explosion " n'est pas sans poser de problèmes. " Mais il faut cependant éviter le catastrophisme, explique Jacques Vallin. Pour cela, nous devons poser et résoudre quatre questions fondamentales. "

La première porte sur la possibilité de produire assez pour nourrir 10 milliards d'hommes, la seconde sur la juste répartition des richesses, la troisième sur la gestion des migrations.

" La dernière m'apparaît la question de fond : Pourra-t-on résoudre les trois précédentes sans détruire les équilibres écologiques fondamentaux ? "

Le dernier mot de Jacques Vallin : " Cet enjeu écologique est fondamental pour les jeunes d'aujourd'hui. Seul un nouvel ordre politique mondial peut rendre la planète vivable. "


Biographie

Jacques Vallin est directeur de recherche à l’Institut national d’études démographiques (INED) et président de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP). Démographe internationalement reconnu, Alfred Sauvy le considérait comme le « meilleur spécialiste mondial, peut-être de la mortalité ». Dans la collection « Repères », il a publié La Démographie, La Population française et La Population mondiale.






Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La liberté de l'esprit, c/o Maison des associations, 53, impasse de l'Odet, 29000 QUIMPER
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0