La Liberté de l'esprit La liberté de l'esprit
Association créée en 1989
Contribuer au débat citoyen sur les questions de société
Conférences et débats en Cornouaille
  Qui sommes-nous ?  |  Prochaines conférences  |  Saisons précédentes  |  Les conférenciers  |  Contact

Accueil > Société > Claude HAGÉGE

Claude HAGÉGE

linguiste

Langue et identité

samedi 31 janvier 1998 20h30


Eminent linguiste, Claude Hagège traitera du thème « Langue et Identité ». Elément culturel par excellence, la langue est le moyen par lequel nous percevons la réalité. Dans le contexte actuel, comme tous les autres phénomènes culturels, la langue est tiraillée entre la mondialisation et la régionalisation. Claude Hagège abordera l’anglicisation du français, le renouveau des langues régionales, l’esperanto, le bilinguisme etc




Ouest-France

Hagège, le virtuose des langues

Claude Hagège, linguiste surdoué, professeur au Collège de France, est l’invité de la Liberté de L’esprit jeudi soir, à 20h30 au Chapeau Rouge. Interrogé sur les rapports entre langue et identité, cet apôtre de Babel expliquera en quoi la diversité linguistique et le bilinguisme sont des impératifs de notre temps.

Difficile de parler de Claude Hagège sans être pris de vertige et sombrer aussitôt dans une sorte d’admiration béate. L’homme est un phénomène. Il a passé sa vie à étudier les langues, particulièrement les langues minoritaires, celles dont on ignore même le nom comme le tikar, le comoxlhamen ou le pilau. Familier de plusieurs centaines de langues différentes, il en maîtrise plusieurs dizaines dont toutes les grandes langues internationales. Il peut donner des conférences dans l’une ou l’autre, de l’arabe au chinois, de l’hébreu au russe, indifféremment.

Mais, comme Mozart ou Pascal, Hagège ne se contente pas d’être un surdoué. C’est aussi un militant qui veut mettre la linguistique au service des hommes, c’est-à-dire de la diversité. " Les langues meurent, écrit-il. La mort des langues est une des tragédies culturelles les plus graves de notre temps. Le nombre des langues qui n’a cessé de décroître depuis le XVIè siècle, pourrait, étant donné ce que sont aujourd’hui les moyens de communication, n’être plus que de quelques centaines vers l’an 2150. Quand on sait qu’il y a entre 4500 et 6000 langues encore existantes actuellement, on prend quelque mesure du gouffre. "

Un laboureur de terrain

L’apport scientifique de Claude Hagège est de s’être opposé à l’universalisme abstrait de la linguistique qui régnait dans les années 60. S’il considère que a grammaire est le noyau dur d’une langue, il refuse les modèles simplificateurs et met en avant les variations de langage, le locuteur concret tel qu’il s’exprime en situation réelle. C’est le sens de son livre " L’Homme de paroles ", publié en 1985. Ses observations des micro-phénomènes de langues minoritaires lui permettent de faire avancer l’ensemble de la linguistique.

Face aux grands théoriciens médiatiques comme Chomsky, Hagège s’impose par sa prudence, sa modestie, son patient labeur de terrain. Né en 1936, il a écrit treize ouvrages. De plus en plus, il se préoccupe des politiques linguistiques. Militant de la diversité, il met au service des décideurs un maximum de connaissances sur l’histoire et la géographie des langues en Europe.

Pour le bilinguisme précoce

Il cherche aussi à faire progresser l’école. Pour lui, le bilinguisme précoce n’est pas un luxe mais un impératif. " Dans l’Europe de demain, les unilingues risquent fort d’apparaître comme des sinistrés de la parole. Or, une formation bilingue de tous les citoyens européens ne peut se réaliser que dans le cadre d’un système d’éducation bilingue précoce, c’est-à-dire d’un enseignement scolaire introduisant dès le primaire une nouvelle langue à côté de la langue maternelle. C’est une remise en cause radicale de toutes les habitues scolaires. Elle suppose que l’on utilise les langues comme supports et non plus seulement comme matières. Elle seule permet la véritable immersion qui est la condition de succès de l’éducation bilingue précoce. Tout le reste n’est que voeux pieux et rêves inopérants. La victoire effective du bilinguisme suppose une imagination politique d’une audace véritable. Le moment n’a jamais été aussi propice. La défense de la diversité culturelle de l’Europe n’a jamais été aussi nécessaire. " Ici, au pays de Diwan, on applaudit.

Jean-Luc COCHENNEC,



Biographie

Claude Hagège, né le 1er janvier 1936 à Carthage, est un linguiste français d’origine tunisienne. Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé des lettres, directeur d’études en linguistique structurale à l’École pratique des hautes études, il est titulaire de la chaire de théorie linguistique au Collège de France.

Claude Hagège est connu aussi pour être polyglotte, ayant des connaissances dans une cinquantaine de langues, parmi lesquelles l’italien, l’anglais, l’arabe, le mandarin, l’hébreu, le russe, le hongrois, le turc, le persan, le malais, l’hindi, le malgache, le peul et le japonais.

Il a été lauréat du prix Volney en 1981 et a reçu la médaille d’or du CNRS en 1995.




Messages



Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La liberté de l'esprit, c/o Maison des associations, 53, impasse de l'Odet, 29000 QUIMPER
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0