La Liberté de l'esprit La liberté de l'esprit
Association créée en 1989
Contribuer au débat citoyen sur les questions de société
Conférences et débats en Cornouaille
  Qui sommes-nous ?  |  Prochaines conférences  |  Saisons précédentes  |  Les conférenciers·cières  |  Contact

Accueil > Société > Jacques Le Goff

Jacques Le Goff

président fondateur de la Liberté de l’esprit - professeur de droit

Les effets sociaux de la crise

jeudi 12 mars 2009 20h00

 

 

Professeur de droit public à la Faculté de droit de Brest (Université de Bretagne occidentale), Jacques LE GOFF enseigne le Droit du travail, les Libertés publiques, les Politiques sociales et la Philosophie du droit


Détérioration de l’emploi (40000 chômeurs supplémentaires en décembre 2008, 250000 annoncés au premier semestre 2009) , multiplication des travailleurs pauvres, pouvoir d’achat en berne, dégradation des conditions de travail… la crise économique n’en finit pas de révéler ses conséquences socialement désastreuses et potentiellement explosives.

Quelle en est l’ampleur ? Quelles en sont les implications ? Quelles ripostes mettre en œuvre ? Bref, comment faire face à une situation critique obligeant à reconsidérer en profondeur notre mode de fonctionnement social et sociétal ?


17 mars 2009

Liberté de l’esprit. 400 entrées pour les 20 ans

Jacques Le Goff devant 400 spectateurs, jeudi soir, à l’occasion des 20 ans de la Liberté de l’esprit.

La Liberté de l’esprit a fêté ses 20ans, jeudi soir, à la salle du Chapeau-Rouge. Au vu de l’assistance, on se serait presque cru dans les années 1990 lorsque la Liberté drainait régulièrement les foules pour ses conférences. Quelque 400 spectateurs ont, en effet, répondu à l’appel de l’association culturelle dont l’invité était l’universitaire Jacques Le Goff, le fondateur, à Quimper, de ce lieu de « sociabilité intellectuelle ». Le thème de la conférence était : « Les effets sociaux de la crise ». À l’heure actuelle, la Liberté réfléchit sur l’opportunité de continuer ou non l’aventure lancée à la fin des années 1980. « Si l’on repart pour une saison supplémentaire, sur quelles modalités va-t-on le faire ? Cela reste à définir », estime la présidente de la Liberté de l’esprit, Ghislaine Le Gall. Quoi qu’il en soit, l’association culturelle promet une prochaine conférence à son agenda, le 7avril. Sylvie Brunel, géographe, économiste et écrivain, y évoquera le thème suivant : « Alimentation : sommes-nous condamnés à mourir de faim ? »


14 mars 2009

500 personnes pour une conférence sur la crise

"Cette crise annonce peut-être un changement de civilisation", a expliqué le professeur Jacques Le Goff en conclusion de la conférence qu’il a donné jeudi soir au Chapeau Rouge. Cinq cents personnes ont rempli la grande salle pour cette soirée un brin glaçante, mais qui a aussi laissé percer un peu d’espoir.

Glaçante, car le constat sur les effets de la crise économique actuelle est assez atterrant : hausse brutale du chômage, aggravation de la pauvreté, etc... Espoir, car la crise peut être aussi le moment où"nos" sociétés font faire un retour sur elles-mêmes pour avancer avec de nouvelles valeurs : frugalité écologique, satisfactions des réels besoins, entraide plutôt que compétition acharnée de tous contre tous.

Cette conférence de la Liberté de l’esprit était un peu spéciale dans le sens où elle a été ponctué par un "coup à boire" et non par le traditionnel débat. Les organisateurs n’avaient pas la prétention de faire concurrence aux estaminets de la ville, mais tout simplement de fêter le vingtième anniversaire de l’association qui a proposé des conférences riches et fécondes durant toutes ces années. À ce propos, Ghislaine Le Gall, une des chevilles ouvrières de l’association, a laissé planer le suspense : la Liberté de l’esprit va-t-elle maintenant mourir de sa belle mort ? Où proposer des moments de réflexion sur un mode différent ? A suivre...




Biographie
Professeur de droit public à la Faculté de droit de Brest (Université de Bretagne occidentale), Jacques LE GOFF enseigne le Droit du travail, les Libertés publiques, les Politiques sociales et la Philosophie du droit.
Assistant de Droit public aux Facultés de Brest et Rennes de 1974 à 1979
Inspecteur du travail de 1979 à 1988.

Membre élu du Conseil national des Universités ( Section Droit public ) de 1994 à 1998
Vice-Doyen de la Faculté de droit de 1995 à 2000.
Membre du comité éditorial des Presses universitaires de Rennes.
Co-directeur de la collection L’univers des normes et Directeur de la collection Pour une histoire du travail aux Presses universitaires de Rennes.
Collaborations au Monde diplomatique, au Monde, à La Croix, Ouest France...
Co-fondateur en 1989 de « La liberté de l’esprit »

Publications
« DU SILENCE à LA PAROLE. UNE HISTOIRE DU DROIT DU TRAVAIL DES Années 1830 à NOS JOURS » P.U. Rennes, 2004
« DROIT DU TRAVAIL ET Société » Tome 1 - Les relations individuelles de travail PUR, 2001
« FACE A L’éVENEMENT, 25 ans de chroniques Ouest-France » Apogée, 2002.
« DU SILENCE à LA PAROLE. DROIT DU TRAVAIL, Société, état 1830-1989 » Éditions Calligrammes, 1985
« DROIT DU TRAVAIL ET Société » Tome 2 - Les relations collectives de travail » PUR, 2002,
« DROIT ET Complexité, pour une nouvelle intelligence du droit vivant » ( en co-direction)


Voir en ligne : Jacques Le Goff


Portfolio





Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La liberté de l'esprit, c/o Maison des associations, 53, impasse de l'Odet, 29000 QUIMPER
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0